Une escapade à Prague pour le Madrigal

publié le

 

 

 

 

Le dernier week-end de septembre fut marqué par un échange avec le chœur pragois MáTa. Nous avons chanté ensemble dans le cloître d’Emmaüs à Prague, monastère des frères slaves de Saint-Benoît, célèbre pour ses clochers modernes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première partie exécutée par MáTa avait mis à l’honneur des compositeurs nationaux avec par exemple « Graduale » de Leoš Janá?ek ou encore « Deux balades : Ranoša et La fille ensorcelée » par Vít?zslav Novák et s’est révélée parfois surprenante par ses changements de rythmes et de registres.

 

 

Le Madrigal de Lille a préféré les œuvres plus contemplatives de son dernier programme, « A la Russe ». Deux chants communs ont clôturé ce concert : « Le jardin féérique » de Maurice Ravel dans un arrangement de Thierry Machuel, et l’hymne folklorique tchèque « Tancuj, Tancuj ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les membres de MáTa nous avaient réservé un accueil très chaleureux avec un riche programme de visites et d’activités pour découvrir la capitale tchèque.

 

Nous les attendons dès l’année prochaine pour une visite de retour. 

Retour